Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Les petites chroniques d'Holly
  • Les petites chroniques d'Holly
  • : Étudiante angliciste souffrant d'une addiction aux romans de toute catégorie et aux films et séries. J'écris des critiques sur chacun d'entre eux après les avoir décortiquer mais je m'attaque aussi à d'autres domaines quand je veux. Me contacter : hollygolightly[at]live.fr
  • Contact

Retrouvez-moi sur ...

Un Peu D'aide ?

http://i45.tinypic.com/ux0qx.png

Liez-moi si vous le voulez

24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 09:03

http://www.parcexpo-larochelle.net/salle-de-spectacle/le-lac-des-cygnes,evenement,241,image1,fr1306837659,L300.jpg

J'espère que mon article "Salle d'attente" aurait réussi à vous faire patienter jusqu'à aujourd'hui pour mon article que j'avais prévu de faire dimanche mais que avec la meilleure des volontés je n'ai pas pu poster.

Donc samedi, je suis allée voir le ballet du Lac des cygnes. Le nom vous dit peut être quelque chose non ? On en a entendu parler dans Black Swan (voir mon article sur le film) mais aussi dans Le Cygne et la Princesse ou même dans le film de Woody Allen j'ai nommé Scoop (je vous expliquerai tout à l'heure). Bref ... c'est un ballet super connu.

Un petit peu d'histoire avant d'entrer dans le vif du sujet. Le ballet fut composé entre 1875 et 1876 par un compositeur russe ... Piotr Tchaïkovski (La Belle au bois dormant et Casse-Noisette, c'est lui !). Au départ, il est composé de 4 actes. Mais il existe plusieurs versions possibles à ce ballet mais c'est pas ce qui compte le plus. Un petit résumé ça vous dit ?

Allez, le voici. Le jeune prince Siegfried fête sa majorité (21 ans). Sa mère lui annonce que le jour suivant, au cours d'un grand bal pour son anniversaire, il devra choisir une épouse. Vexé de ne pouvoir choisir celle-ci par amour, il se rend durant la nuit dans la forêt. (fin de l'acte I partie 1) C'est alors qu'il voit passer une nuée de cygnes. Une fois les cygnes parvenus près d'un lac, il épaule son arbalète, s'apprêtant à tirer, mais il s'arrête aussitôt ; devant lui se tient une belle femme vêtue de plumes de cygne blanches. Enamourés, ils dansent et Siegfried apprend que la jeune femme est en fait Odette. Un terrible sorcier, Rothbart, la captura et lui jeta un sort ; le jour, elle serait transformée en cygne et la nuit, elle redeviendrait femme. D'autres jeunes femmes et jeunes filles apparaissent et rejoignent Odette, près du Lac des Cygnes, lac formé par les larmes de ses parents lorsqu'elle fut enlevée par Rothbart. Ayant appris son histoire, le prince Siegfried, fou amoureux, est pris d'une grande pitié pour elle. Il lui déclare son amour, ce qui affaiblit le sort. Rothbart apparaît. Siegfried menace de le tuer mais Odette intervient ; si Rothbart meurt avant que le sort ne soit brisé, il sera irréversible. Le seul moyen de briser le sort est que le prince épouse Odette. (fin de l'acte I)

Le lendemain, au bal, à la suite des candidates fiancées, survient le sorcier Rothbart, avec sa fille Odile, vêtue de noir (le cygne noir), qui est le sosie d'Odette. Abusé par la ressemblance, Siegfried danse avec elle, lui déclare son amour et annonce à la cour qu'il compte l'épouser. Au moment où vont être célébrées les noces, la véritable Odette apparaît. Horrifié et conscient de sa méprise, Siegfried court vers le lac des cygnes. (fin de l'acte II)

La façon dont Odette apparaît finalement à Siegfried diffère selon les différentes versions du ballet : Odette arrive au château ou bien Rothbart montre à Siegfried une vision d'Odette.

Il existe également différentes fins :

  • L'amour véritable d'Odette et de Siegfried vainc Rothbart, le prince lui coupe une aile et il meurt (ça c'est la version que j'ai vu samedi)
  • Siegfried ayant déclaré son amour à Odile, il condamne, sans le savoir, Odette à demeurer un cygne pour toujours. Réalisant que ce sont ses derniers instants en tant qu'humain, elle se suicide en se jetant dans les eaux du lac. Le prince se jette lui aussi dans le lac. Cet acte d'amour et de sacrifice détruit Von Rothbart et ses pouvoirs et les amants s'élèvent au paradis en une apothéose
  • Siegfried court au lac et supplie Odette de lui pardonner. Il la prend dans ses bras mais elle meurt. Les eaux du lac montent et les engloutissent
  • Siegfried ayant déclaré son amour à Odile, il condamne, sans le savoir, Odette à demeurer un cygne pour toujours. Odette s'envole sous la forme d'un cygne et Siegfried est abandonné dans le chagrin et la douleur lorsque le rideau tombe.

Bon j'ai mis les fins que l'on trouve le plus souvent. (fin de l'acte III)

Maintenant, ce que j'en ai pensé. Et bien, j'en suis sortie avec des étoiles plein les yeux. Non sincèrement. J'ai fait de la danse classique il y a quelques années (pendant 9 ans en fait) et ce ballet était un de mes rêves de petite fille (après la voyage en Grèce). Aujourd'hui, je l'ai réalisé et j'en suis très heureuse.

Ce qui est assez impressionnant, c'est la synchronisation des danseuses en particulier les femmes-cygnes. Quand leurs pointes tapent en même temps le plancher de la scène c'est juste ... wouah ! Là où j'étais assise, c'était juste parfait. Bon on ne voyait pas ceux qui arrivaient par la gauche (enfin, ma gauche) mais c'est pas grave puisqu'ils entrent tous quasiment à droite. Le ballet était en trois actes avec des entractes entre chaque. Un bon point car être sur des chaises en plastique dans des gradins serrés et bien c'est pas top top. De quoi n'ai-je pas encore parler ... ah oui ! Les costumes ! Juste magnifique en particulier les costumes des courtisans du château. Chatoyant et léger à la fois. Mon seul bémol est que le costume d'Odile était peut être un peu trop light, pas assez de plumes, ... Odile doit séduire le prince donc si son costume est peu chargé, c'est pas génial (mais là encore, ce n'est que mon avis). Puis la musique ah la musique ... Je la connais par coeur mais l'entendre jouer devant moi par un véritable orchestre ... c'est du bonheur à l'état pur. Rien que le thème principal me met la chair de poule. La mélodie est magnifique. Après, il y a le fameux passage des quatre cygnes avec la petite musique que Woody Allen a reprise au générique de Scoop. J'adore. Avec ma cousine, on s'est mise silencieusement (bah oui, faut pas faire trop de bruit pour pas tout gâcher) à battre la mesure. C'est qu'on connait bien ce passage et ces pas de danse. Allez je termine avec les danseurs ... L'étoile était vraiment très belle et elle était vraiment dans la peau d'Odette. D'ailleurs, même encore maintenant ça me marque, quand elle devait avancer en montant sur ses pointes, elle faisait un petit truc avec ses jambes et on aurait vraiment dit qu'elle était un cygne. Ca vibrait comme quand un cygne s'ébroue ou un truc du genre. Le prince Siegfried était très beau lui aussi mais mon coup de coeur va au bouffon de la cour et à ses sauts et pirouettes impressionnantes.

Il me faut donc terminer cet article. Le Lac des cygnes est un ballet absolument magnifique à voir car l'histoire du ballet est belle, les costumes encore plus, les danseurs juste remarquables et la musique nous transporte. Si vous avez l'occasion de voir passer la Troupe de Saint-Pétersbourg pas loin de chez vous, allez-y ! Ils sont en tournée dans toute la France.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Holly Golightly - dans Culture et spectacles
commenter cet article

commentaires

alex 01/02/2012 23:04


Je l'ai vu aussi, par une autre compagnie ;)


Un classique à connaître absolument !

loarwenn 24/01/2012 19:32


awww si tu savais cb de je pensais à toi :


Je devais aller le voir le 19 mais j'ai eu RDV à 100km le lendemain matin ... >.<


Tout cas je suis super contente que tu es pu réaliser un de tes rêves, ce moment devait être magique.


Gros bisous

léa 24/01/2012 13:02


J'ai vu le lac des cygnes à l'opéra. C'était mon premier ballet, je suis carrément sortie en pleurant avec des paillettes et des étincelles dans les yeux. J'ai été émerveillée, époustouflée et
encore les mots sont faibles. C'était fabuleux. Je l'ai revu ensuite au ciné quand il l'a retransmis, la musique prend une autre ampleur, beaucoup plus puissante!


Bon évidemment je ne pouvais rester sur cet émerveillement, jai enchainé avec d'autres ballets comme casse noisette, je l'ai trouvé moins bien, mais ça reste un merveilleux moment. Et
naturellement j'ai vu black swan!


Tchaikovsky et Petipa sont des génies!


A toutes celles et ceux qui hésitez, allez y sans hésistation!

Holly Golightly 24/01/2012 18:03



Oh la chance l'Opéra ! J'ai Casse Noisette dans mes prochains ballets à voir mais un qui me tente beaucoup c'est Giselle.